Open Call: Creating a coronavirus resource library with New Brunswick Women’s Council

Nicole Edwards

June 11, 2020

An image of the New Brunswick Women’s Council’s COVID-19 Digital Library logo / Image du logo de la bibliothèque numérique sur la COVID-19 du Conseil des femmes du Nouveau-Brunswick
An image of the New Brunswick Women’s Council’s COVID-19 Digital Library logo / Image du logo de la bibliothèque numérique sur la COVID-19 du Conseil des femmes du Nouveau-Brunswick

La version française est en dessous de l’anglais 👇

An image of the New Brunswick Women’s Council’s COVID-19 Digital Library logo / Image du logo de la bibliothèque numérique sur la COVID-19 du Conseil des femmes du Nouveau-Brunswick
An image of the New Brunswick Women’s Council’s COVID-19 Digital Library logo / Image du logo de la bibliothèque numérique sur la COVID-19 du Conseil des femmes du Nouveau-Brunswick

An important part of the New Brunswick Women’s Council’s work (NBWC) is making sure government, nonprofits, and individuals advocating for women and girls all understand each other. As Executive Director Beth Lyons explains, government doesn’t always speak community, and community doesn’t always speak government, so NBWC holds space for the underrepresented, working to ensure their needs are considered by the government of New Brunswick.

As communicators, Beth and the NBWC team were concerned about how the narrative around coronavirus would take shape, both inside and outside of government. They worried that people would consider the virus a great equalizer, which the council’s members know is not the case. Women and girls who were socially vulnerable before the pandemic face compounding complications during COVID-19, like economic stability or shelter from violence. NBWC knew it was important to provide information about that reality to community and government, and as good information started to surface online, the team at NBWC began to compile it into a catalog of trusted resources.

“Folks in your sector would say we were prototyping a bookmarking system, which feels like a very fancy way of describing what we were doing,” Beth says. “We worked really hard to bring together all of this information, but as we put it together, we realized that we just didn’t have the technical skills we needed to make the catalogue user friendly. I’m not sure even at the best of times if we would have had the ability to pull something like this off so quickly, nevermind during this period.”

Check out the New Brunswick Women’s Council’s new COVID-19 digital library

Through the support of Open Call, NBWC was able to take their list of resources and make it an organized, searchable tool. Now, users can find information about COVID-19 that’s specifically related to marginalized populations through browsing by topic, content type, and geographic scope. The library will be a hub for up-to-date information for policymakers and non-for-profits on the ways different intersections of lived experience like gender or race might shape areas of need during the pandemic.

Throughout the project, Open Call’s digital responders brought the NWBC team into each step of the process. As a result, she feels like her team has levelled up their ability to deliver on digital projects. “I thought the civic tech team was going to come in, do a bunch of things I didn’t understand, and there’d be a website. I didn’t think the UX designer and developer would also be amazing teachers,” Beth says. “They really helped demystify the way the technology works, and took their time explaining things to us and letting us experiment as they were building.”

“These ways of working give people who are normally excluded a seat at the table during the planning process. User-centred design really aligns with elevating voices that don’t normally get included.”

-

Beth sees similarities between the work her team does, and the principles practiced by the Open Call team. “These ways of working give people who are normally excluded a seat at the table during the planning process. User-centred design really aligns with elevating voices that don’t normally get included, and that’s the work of the council,” Beth says.

“The highest compliment I can give, when I walk out of a meeting, is to say — that thing that just happened? That’s how public service is supposed to feel. And that’s how I felt after every meeting working with Open Call. Code for Canada really gets the context of government, and we want others in government to see this collaboration and get curious about how we pulled it off!”

Open Call is a collaboration between Code for Canada, the Canadian Digital Service and the Canada School of Public Service. The program includes pro bono technical support for government teams to help them develop, deploy and share digital solutions during the COVID-19 pandemic. We help governments move at the speed of need.

Visit the Open Call website to learn more, or reach out to our tech support teamfor help getting started.

Appel ouvert : création d’une bibliothèque de ressources sur le coronavirus avec le Conseil des femmes du Nouveau-Brunswick

Le Conseil des femmes du Nouveau-Brunswick a travaillé avec Appel ouvert pour créer un catalogue fiable d’informations sur la COVID-19 propres aux femmes et aux communautés vulnérables.

Une partie importante du travail du Conseil des femmes du Nouveau-Brunswick (CFNB) consiste à s’assurer que le gouvernement, les organismes sans but lucratif et les personnes qui défendent les femmes et les filles se comprennent tous. Comme l’explique la directrice générale, Beth Lyons, le gouvernement ne comprend pas toujours la communauté et la communauté ne comprend pas toujours le gouvernement. C’est pourquoi le CFNB fait une place aux personnes sous-représentées, en veillant à ce que leurs besoins soient pris en compte par le gouvernement du Nouveau-Brunswick.

En tant que communicatrices, Beth et l’équipe du CFNB s’inquiétaient de la façon dont la question du coronavirus prendrait forme, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du gouvernement. Elles craignaient que les gens considèrent le virus comme un grand égalisateur, ce qui n’est pas le cas, comme le savent les membres du conseil. Les femmes et les filles socialement vulnérables avant la pandémie sont aux prises avec des complications aggravées pendant la COVID-19, comme la stabilité économique ou la protection contre la violence. Le CFNB savait qu’il était important de fournir de l’information sur cette réalité à la communauté et au gouvernement et, lorsque de l’information pertinente a commencé à faire surface en ligne, l’équipe du CFNB s’est mise à la rassembler dans un catalogue de ressources fiables.

« Les gens de votre secteur diraient que nous étions en train de créer un prototype d’un système de mise en signet, ce qui semble une façon très sophistiquée de décrire ce que nous faisions, dit Beth. Nous avons travaillé dur pour réunir toute cette information mais, en la rassemblant, nous avons constaté que nous n’avions tout simplement pas les compétences techniques nécessaires pour rendre le catalogue convivial. Je ne suis pas sûre que, même dans le meilleur des cas, nous aurions eu la capacité de réaliser quelque chose comme ça aussi rapidement, et encore moins pendant cette période de pandémie. »

Jetez un coup d’œil à la nouvelle bibliothèque numérique sur la COVID-19 du Conseil des femmes du Nouveau-Brunswick

Grâce à l’aide d’Appel ouvert, le CFNB a pu faire de sa liste de ressources un outil organisé et consultable. Les utilisateurs peuvent maintenant trouver de l’information sur la COVID-19 se rapportant tout spécifiquement aux populations marginalisées en cherchant par thème, type de contenu et étendue géographique. La bibliothèque sera un centre d’information à jour pour les décideurs politiques et les organismes à but non lucratif sur les façons dont les différents points d’intersection des expériences vécues, comme le genre ou la race, peuvent déterminer les besoins pendant la pandémie.

Tout au long du projet, les intervenants du numérique d’Appel ouvert ont fait participer l’équipe du CFNB à chaque étape du processus. Par conséquent, Beth a l’impression que son équipe a amélioré sa capacité à mener à bien des projets numériques. « Je pensais que l’équipe de la technologie civique allait venir, faire un tas de choses que je ne comprenais pas, et qu’au bout du compte il y aurait un site Web. Je ne pensais pas que le concepteur et le développeur de l’expérience utilisateur seraient aussi des enseignants extraordinaires, déclare-t-elle. Ils ont vraiment aidé à démystifier le fonctionnement de la technologie et ont pris le temps de nous expliquer les choses et de nous laisser expérimenter pendant qu’ils bâtissaient le site. »

« Ces méthodes de travail donnent une place aux personnes qui sont normalement exclues du processus de planification. La conception axée sur l’utilisateur permet vraiment à celles et ceux qui ne sont normalement pas entendus d’avoir voix au chapitre, et c’est exactement ce en quoi consiste le travail du conseil »

-

Beth constate des similitudes entre le travail de son équipe et les principes appliqués par l’équipe d’Appel ouvert. « Ces méthodes de travail donnent une place aux personnes qui sont normalement exclues du processus de planification. La conception axée sur l’utilisateur permet vraiment à celles et ceux qui ne sont normalement pas entendus d’avoir voix au chapitre, et c’est exactement ce en quoi consiste le travail du conseil », affirme Beth.

« Quand je sors d’une réunion, le plus grand compliment que je puisse faire, c’est de dire : Cette chose qui vient de se passer? C’est comme ça qu’on devrait se sentir quand on travaille dans la fonction publique. Et c’est comme ça que je me suis sentie après chaque réunion de travail avec Appel ouvert. Code for Canada comprend très bien le contexte gouvernemental, et nous voulons que nos collègues du gouvernement prennent connaissance de cette collaboration et cherchent à en savoir plus sur notre succès! »

Appel ouvert est une collaboration entre Code for Canada, le Service numérique canadien et l’École de la fonction publique du Canada. Le programme comprend un soutien technique gratuit pour les équipes gouvernementales afin de les aider à élaborer, à déployer et à partager des solutions numériques pendant la pandémie de la COVID-19. Nous aidons les gouvernements à avancer au rythme des besoins.

Visitez le site Web d’Appel ouvert pour en savoir plus ou communiquez avec notre équipe de soutien technique pour obtenir de l’aide.

The Latest From the Code for Canada Blog